Comment planifier demain tout en opérant aujourd’hui?

 

C’est le défi du virage numérique pour toutes les entreprises amorçant le déploiement d’une stratégie numérique.

Le portrait de la maturité numérique d’une entreprise est un équilibre entre l’amélioration de la productivité et l’amélioration de l’expérience client selon le processus d’affaires.

Une transformation numérique débute par une vision claire et mesurable selon les objectifs de la stratégie globale. Il faut voir plus loin, car hausser l’efficacité et réduire les couts ne sont pas des mesurent qui apporte comme résultat une transformation numérique tel que Uber, Amazon, Netflix.

Ce n’est pas aussi simple que de créer une application mobile et voila!

Une transformation numérique réussie peut avoir plusieurs aboutissant et changer complètement un modèle d’affaires et une industrie ou d’intégrer l’ingénierie des processus à l’interne pour adapter l’entreprise selon le changements du comportement des clients d’une industrie.

Une stratégie claire qui évolue dans le temps selon un équilibre entre réduire les coûts et améliorer l’expérience client.

Quel est votre stratégie d’Adoption de la technologie pour soutenir la participation de l’ensemble des employés selon la responsabilité de chacun?

Une croissance numérique progressive à tous les secteurs de l’organisation permet de parler de transformation numérique, ce que nous offre Zoho One.

Une Stratégie Numérique réunit toute les sphères de l’entreprise, donc l’adoption de la stratégie par chacun des département simplifie un déploiement réussi.

 

Identifier des cibles mesurables et planifier l’échéancier pour clarifier votre capacité, les moyens et le rythme d’apprentissage des équipes de chaque département.

 

Un projet de transformation numérique demande le soutien de tous les membres de la haute direction d’une entreprise.

Chacun des dirigeants doivent comprendre la vision et l’utilité des nouvelles technologies qui intègrent les processus de l’entreprise.

Défis qui freine l’adoption du 4.0

 

Le passage de l’entreprise traditionnelle à l’entreprise 4.0, comme tout évolution améne une multitude de défis. Ces défis se classent selon 3 grandes catégories :

  1. L’attente d’une prochaine version;
  2. Les freins culturels;
  3. La résistance au changements;

  • L’attente d’une prochaine version;

L’attente d’une prochaine version fait référence à la perception de plusieurs gestionnaires que l’entreprise 4.0 n’est qu’une nouvelle tendance parmi ant d’autres et qu’il y aura quelque chose de mieux dans quelques années.

Plutot que de reconnaitre aujourd’hui les opportunités d’adopter et maitriser les technologies qui transforme l’économie, les organisations et des nouveaux modèles d’affaires qui en découlent, ces derniers préfèrent attendre et observer, à distance, ce que font les autres.

  • Les freins culturels;

Le passage vers l’entreprise 4.0 implique des changements humains, organisationnels et technologiques au sein de toute les organisations qui veulent passé à la prochaine étape. Par exemple, la remise en question du style de gestion, le passage d’un mode de fonctionnement en silo à un mode de fonctionnement plus transversal, l’évolution de l’organisation classique vers une organisation ayant une communication duale.

Ces changements ne peuvent a priori qu’etre désirés.

Cependant, si a culture de départ de l’entreprise est trop éloignée de la cible, les évolution pour qu’une équipe adopte les technologies 4.0 seront plus longue à mettre en œuvre. Toutefois, aucune culture organisationnelle n’est imperméable aux principes de l’entreprise 4.0, il s’agit de tenir compte de la culture actuelle et de développer des démarches de gestion du changement en alignement avec les outils technologiques à la disposition de votre équipe.

  • La résistance au changements;

Tout changement, peu importe sa nature, qu’il soit petit ou grand, améne une situation d’instabilité, de perte de repères qui peut provoquer un attrait du nouveau, mais également une résistance, voire parfois un niveau de stress important pour certains. Le phénomène de résistance au changement, en soi est tout à fait naturel, peut avoir plusieurs origines.

La mise en place de nouveaux outils, de nouveaux modes de fonctionnement peut également ne pas avoir un sens pour les personnes qui auront à les utiliser au début du déploiement, et ce, quel que soit le niveau hiérarchique. L’évolution vers une entreprise 4.0 ne sera pas alors légitimée si les finalités ne sont pas comprises et décrites dans une analyse fonctionnelle. Le projet sera assimilié à un simple effet de mode, si aucun horizon de temps de chacunes des étapes n’est partagé avec votre équipe qui devront s’y adapté au fur et à mesure.

Ainsi, afin de facilitr le changement dans la transformation vers une entreprise 4.0, il importe de considérer plusieurs démarches :

    • Analyse fonctionnelle des impacts;
    • Identification des gestionnaires d’équipe par département et appropriation de leur role pendant les formation;
    • Communication des Jalons à atteindre pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités, des mesures d’accompagnement et de support selon un échéancier;
    • Accompagnement et support selon vos besoins et processus d’affaires;