Modélisation des Processus

Cartographier les processus de votre entreprise :

+ Les processus
+ Les interactions avec les systèmes;
+ Les attentes des utilisateurs concernant le flow d’informations.

Identifier les données essentielles, qui devront être traitées, utilisées, exploitées, gérées et intégrées.

Soutenir l’architecture de travail optimale et une vision harmonisée.

Établir les impacts de la nouvelle architecture, tant en termes de gestion des ressources humaines que d’information de gestion.

Modélisation du haut vers le bas

Connaître tous les éléments de la modélisation des processus métier ne garantit pas la création de bons diagrammes significatifs.

Vous avez également besoin d’une méthode de modélisation.

La méthode de modélisation du haut vers le bas est la plus recommandée.

  • Où commence le processus?
  • Où se termine le processus?
  • Quand le processus est-il terminé?

Les réponses à ces questions nous permettront de comprendre le processus dans son ensemble, afin que nous puissions procéder à la modélisation des principales étapes du processus dans un diagramme de haut niveau.

Ce diagramme de haut niveau doit tenir sur une seule page.

À partir de là, vous pouvez développer chaque activité du diagramme de haut niveau en diagrammes de niveau sous-jacent, puis ajouter uniquement la quantité de détails nécessaire à votre objectif.

Faire l’inverse (en commençant par des activités plus détaillées) peut vous procurer de nombreuses étapes et détails inutiles qui pourraient même ne pas faire partie du processus.

Voyons plus en détail les trois étapes principales de la modélisation descendante.

1

Le diagramme à haut niveau

Le diagramme de haut niveau ne contient que les principales activités du processus.
Idéalement, il tient sur une seule page et les diagrammes contiennent 10 activités ou moins. Ces activités sont modélisées comme des sous-processus réduits.

Nous commençons par considérer uniquement le chemin heureux en premier, en utilisant toutes sortes d'activités, de passerelles et d'événements pour faire passer le processus de son état initial à son état final.

Nous pouvons maintenant ajouter l'exception / les chemins alternatifs. Les états de fin de ces chemins sont affichés sous forme d'événements de fin distincts dans le diagramme de haut niveau.

2

Les diagrammes de niveau sous-jacent

Pour chaque activité du diagramme de haut niveau, nous créons un diagramme de niveau enfant pour montrer ses détails internes. Chacun est créé sous la forme d'un diagramme séparé, lié au diagramme de haut niveau.

Les diagrammes de niveau enfant doivent avoir un événement none strat. Leurs activités peuvent également être des sous-processus réduits, qui seraient développés dans une autre couche de diagrammes de niveau enfant.

Tous les flux d'entrée ou de sortie vers un sous-processus dans le diagramme de haut niveau doivent être traçables jusqu'au diagramme de niveau enfant. Par exemple, si un sous-processus est suivi par une passerelle, le sous-processus doit avoir autant d'états finaux que les branches de la passerelle et l'un d'entre eux doit correspondre à l'étiquette de la passerelle.

3

Ajout des détails

La clé de cette étape si vous ne devez ajouter que des informations précieuses à un diagramme.

Comment savoir si quelque chose a de la valeur?

Il doit être utile dans le contexte de l'entreprise pour le processus et il doit clarifier ou montrer comment le processus interagit avec d'autres entités.

Les flux de messages, par exemple, ne sont pas requis par les spécifications. Cependant, ils fournissent des informations sur les interactions entre les participants, ce qui les rend précieux, il est donc toujours recommandé de les dessiner.

Être cohérent.
Cela améliorerait la communication, qui est l'un des principaux objectifs de la modélisation des processus métier.

Ajouter uniquement des informations précieuses à un diagramme

Le processus à haut niveau est la base de toute modélisation dans les processus d’affaires. Vous commencez à décrire les événements et les activités du processus.

Lorsque vous identifiez plusieurs participants au processus, vous utilisez un ‘pool’ pour chacun. Dans ce cas, un diagramme de collaboration vous permet d’exprimer les interactions entre les participants à un niveau plus élevé que les processus.

S’il y a beaucoup de flow des messages, vous pouvez les regrouper en conversations. Cela ajoute une couche plus élevée pour exprimer les messages associés d’une manière plus simple.

Enfin, nous modélisons une séquence d’interactions entre deux ou plusieurs participants. Rien de nouveau n’est ajouté au contexte des processus, c’est juste une autre vue des messages et de leur flow qui peut également être exprimée sous forme de conversation.

Ajouter uniquement des informations précieuses à un diagramme

Les diagrammes de processus se concentrent sur le flux et la séquence d’un seul processus métier.

Les diagrammes de collaboration se concentrent sur l’interaction (échange de messages et sa séquence) entre les participants.

Les diagrammes de conversation fournissent une vue générale des interactions entre les participants.

Les diagrammes de chorégraphie se concentrent sur la façon dont les participants échangent des messages pour coordonner leurs interactions.

Quelle est la maturité numérique de mes processus?

Audit des technologies / Quelles sont les connaissances et l'expertise qui alimente l'entreprise?

Les données d’entreprises sont l’un des principaux éléments d’information à gérer dans une organisation.

Ces données sont habituellement dans la tête des employés et sont partagées au besoin lors de la formation de nouvelles ressources.

Cette approche a fait son temps, car la fidélité à l’employeur n’est plus éternelle.

La rotation de personnel fait qu’à chaque départ, une partie des connaissances de l’entreprise la quitte également. Il existe plusieurs solutions pour remédier à cette situation.

 

La connaissance des produits est l’un des éléments de base d’une organisation.

Par exemple, combien cela coûte-t-il de former un nouvel estimateur qui sera en mesure d’évaluer le prix d’un projet avec assez de précision pour ne pas mettre en péril la rentabilité de l’entreprise?

Dans plusieurs cas de ce genre, le configurateur de produit est un outil qui pourrait être utilisé pour gérer la majorité des règles de configuration ou de fabrication d’un produit.

Comment connaitre la maturité numérique de la compagnie?

Comment faire un Audit des technologies?

L’auto-évaluation du niveau de maturité numérique est difficile à quantifier sans un modèle d’évaluation et sans une compétence dans une grande variété de domaines d’expertise.

Cette évaluation servira dans l’élaboration d’une stratégie numérique adaptée à la réalité de l’entreprise.

L’audit sert de fondement à l’élaboration d’une stratégie numérique.

Il fixe le point de départ, pour ensuite dresser la feuille de route à suivre.

 

But de l’analyse fonctionnelle

L’analyse fonctionnelle a pour objectif d’optimiser les outils actuels, de dresser le plan d’acquisition des technologies futures et d’en assurer la cohésion et l’intégration, tout cela en tenant compte du modèle d’affaires.

Comment mesurer l'intégration des technologies sur l'entreprise?

Intégration des technologies

Les technologies numériques d’une entreprise ont souvent été acquises en fonction de besoins précis, sans considération de leur capacité à s’intégrer aux technologies déjà en place.

Cette prise en compte est pourtant la clé pour atteindre les plus hauts niveaux d’efficacité.

Ce partage d’informations numériques entre les départements ou directions ou organisations partenaires est essentiel.
L’intégration de logiciels et d’applications permet de briser les silos d’informations et rendre celle-ci disponible à ceux et celles qui en ont besoin au but de leur doigt selon une recherche par mot-clés.

 

 

 

Intégration des technologies pour l'automatisation

L’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) peut être horizontale ou verticale.

L’intégration horizontale désigne l’intégration des solutions logicielles aux différentes étapes de la fabrication et de la planification.

Le but de cette intégration est de livrer des données selon l’approche du flow, afin de réduire le cycle de traitement allant de l’entrée de la commande client jusqu’à la livraison du produit ou service.

 

L’intégration verticale est l’intégration des différents systèmes d’équipements à différents niveaux hiérarchiques (activateurs et senseurs, commandes, gestion de production, pilotage), afin de livrer une solution constante de bout en bout.

L’intégration apporte une valeur ajoutée certaine au traitement de l’information commerciale, technique et de gestion.

Comment l’entreprise est affecté par la multiplication des technologies?

La multiplication des technologies numériques dans l’entreprise va rendre d’intégration de plus en plus complexe, bien que la tendance soit de se diriger vers des standards de communication universels.

Le besoin d’intégration doit être considéré comme la fondation permettant d’atteindre l’efficacité organisationnelle.

La qualité et l’étendue d’intégration des différentes technologies numériques utilisées permettront de qualifier l’entreprise dans sa croissance selon les avancements de l’industrie 4.0.

 

Quels seront vos résultats?

Ces différentes technologies (connectivité, Internet des objets, mégadonnées, etc.) permettent de partager de l’information de vos opérations vers des logiciels qui traitent l’information et la présentent sous forme d’indicateurs de performance.

Ces indicateurs apportent de l’information à valeur ajoutée à l’usager ainsi qu’aux gestionnaires.

Cette information a des conséquences directes sur la performance opérationnelle et peut même générer des rétroactions sur le procédé, augmentant le niveau d’intelligence de l’entreprise.

OceanData a une équipe fabuleuse et travailleuse, nous avons pu réaliser presque tout selon notre liste de souhaits, nous avons une grande contribution du chef d'équipe de leur côté à chaque étape du développement. Notre expérience globale avec OceanData est fantastique, ils ont un excellent service client, ils respectent les délais promis.

Erik VilleneuveDéveloppeur principal de technologie et CRM chez PWM